«OK Google, éjecte la caméra» : le Projet Ara est là

Google vient de dévoiler le premier prototype de son smartphone modulaire, le Projet Ara.

On pensait tenir l'une des arlésiennes du marché des smartphones, il n'en est rien. A l'occasion de la Google I/O, un journaliste du site Wired a pu mettre la main sur le smartphone modulaire tant attendu, le Projet Ara. Annoncé depuis de longs mois - Google travaille dessus depuis environ trois ans, l'appareil en est désormais au stade de prototype. Selon le média américain, trente ingénieurs de chez Google l'utilisent déjà comme «smartphone principal». La version dédiée aux développeurs est prévue pour cette automne. Pour le grand public, il faudra attendre 2017.

Une «base» à personnaliser

Si le principe d'un smartphone en kit a été approuvé depuis un moment, les équipes ont dû faire quelques concessions. La première concerne certains composants essentiels comme le processeur ou la mémoire vive. Ces éléments ne seront pas des modules mais constitueront le squelette de l'appareil. On peut donc imaginer que plusieurs «bases» seront commercialisées, selon la puissance désirée par le consommateur. Pour tout le reste, une vidéo (ci-dessous) témoigne que les ambitions se sont concrétisées.

Qu'il s'agisse d'un écran à encre électronique, d'un module photo grand angle, d'un haut-parleur spécifique, ou même d'une boîte de rangement pour ses médicaments, aucune limite n'est retenue par Google. Pour se faire une idée du marché, les équipes de sa division Advanced Technology and Products (ATAP) se sont rendues au dernier Mobile World Congress, explique Wired. En sondant les partenaires potentiels, elles ont fait face à des demandes aussi diverses qu'un projecteur, un bouton physique offrant un raccourci vers une application - comme Uber, ou encore une béquille pour faire tenir le smartphone.

Six ports dédiés aux modules

Pour changer de module, il faut passer par la partie logicielle. En poussant un bouton situé sur la tranche, un plan du smartphone s'affiche à l'écran. Il suffit d'appuyer sur un élément pour que celui-ci se déconnecte et puisse être retiré en toute sécurité. Une manipulation qui peut aussi se faire à la voix, avec des demandes de type «OK Google, éjecte la caméra». Pour le moment, il est prévu que six ports - propriétaires - fassent office de connecteurs. L'utilisateur pourra également protéger certains modules à l'aide d'un mot de passe.

Google - Les modules du Projet Ara

Pour Google, le but est d'offrir une bien meilleure durée de vie à ses smartphones. D'un cycle de deux ans, le géant américain espère bien nous faire passer à un renouvellement tous les cinq ans. Avec au passage quelques arguments concernant la protection de l'environnement.

Google a l'air d'y croire

Dans un premier temps, c'est un modèle de 5,3 pouces qui est au programme. Un format similaire à celui du LG G5, le smartphone à la modularité bien plus modeste. Mais contrairement à l'appareil sud-coréen, la batterie du Ara n'est pas amovible - au même titre que le processeur et la RAM, du moins dans un premier temps.

Le Projet Ara est hérité du rachat de Motorola par Google, avant sa revente à Lenovo en 2014. Depuis, il a été intégré au centre de recherche avancée de Google. Mais toujours selon Wired, Ara serait récemment passé du statut de projet à celui de division à part entière. Une preuve que la firme de Mountain View y croit vraiment.

Source : http://www.01net.com/

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

DÉPANNAGE INFORMATIQUE / RESPONSABLE INFORMATIQUE EXTERNALISÉ / CRÉATION SITE INTERNET

  • Blanc Facebook Icône

FACEBOOK

TÉLÉPHONE

EMAIL 

MIDE 2.0 - 1 Bis Avenue du Général Leclerc - Doué la Fontaine - 49700 Doué en Anjou